Attention SPOILER ! Les articles de ce site révèlent des éléments clés de l'intrigue du film. A ne consulter qu'après avoir vu le film Inception afin d'obtenir plus d'explications !

Théorie de « Roméo et Juliette »

Catégorie : Thèses "pro-rêve" |

Cette théorie pour expliquer la fin du film Inception est celle que j’ai développée lors de mon visionnage du film au cinéma. J’ai senti cette théorie assez tôt dans le film, ce qui m’a permis de voir certains indices qui la confortent… Mais je n’étais aussi peut être pas objectif, essayant de faire coller le film à cette théorie que j’étais en train d’échafauder… à vous de me dire votre avis sur le question !

Pour résumer (je détaillerai plus tard), dans cette explication de la fin du film Inception, Mall est vivante, dans la vraie réalité, et Cobb est enfermé dans son rêve pour toujours.

Pour commencer, il faut absolument avoir à l’esprit l’histoire parallèle décrite dans le film, qui explique les rapports et l’histoire de Cobb et Mall sur leurs expériences de partage de leurs rêves.

Une fois cela bien en tête, l’interprétation de la fin du film est la suivante :

  • Leur ville imaginaire était bien un second niveau de rêve (au moins)
  • Donc quand Cobb après lui avoir fait une inception fait revenir Mall et lui à la « réalité », ils reviennent en fait à leur premier niveau de rêve (au moins)
  • Donc Mall avait raison en sautant de l’immeuble, elle a rejoint la VRAIE réalité, ou tout du moins un niveau de rêve inférieur plus proche de celle-ci
  • Cobb est lui resté enfermé dans son niveau de rêve, car il n’a pas suivi Mall dans son « suicide », persuadé lui d’être dans la bonne réalité
  • C’est dans cette « réalité » (qui est en fait un rêve) que nous voyons se dérouler la plupart du film, où Cobb fait son inception sur Fisher Jr
  • Je pense qu’en réalité toute cette histoire à laquelle nous assistons (l’inception de Cobb sur Ficher) est en fait le récit de l’inception de Mall sur Cobb !!
  • Ainsi, Mall en se suicidant serait finalement revenue à la VRAIE réalité. Mais son mari, Cobb, lui manque tellement qu’elle ne peut le laisser perdu dans son niveau de rêve. Elle décide alors de lui faire un inception, en lui implantant l’idée qu’il n’est pas dans la vraie réalité et qu’il doit la rejoindre, car elle y est
  • Cobb est tellement convaincu d’être dans la bonne réalité, qu’il va falloir que Mall lui implante son idée de la rejoindre coute que coute TRES loin dans son subconscient, donc d’imbriquer de nombreux niveaux de rêve avant de « planter » cette graine d’idée pour qu’elle murisse e que Cobb la croie
  • Ainsi, Mall dans le premier niveau de son Inception, va pousser Cobb à lui même tenter une inception (dans son rêve qu’il pense réalité… vous suivez ?!?), par l’intermédiaire de Saito. Cela permet à Mall de pousser Cobb à s’enfoncer dans de nombreux niveaux de rêve, sans éveiller son attention puisqu’il en est lui-même à l’initiative.
  • Ils progressent ainsi dans les niveaus de rêves, jusqu’à la forteresse enneigée, où Mall apparait pour tuer Fisher et pousser Cobb un niveau encore plus profond.
  • Dans ce dernier niveau, Mall se retrouve avec Fisher pour lui implanter son idée. Elle a choisi pour cela comme lieu le lieu symbolique de leur ville idéale qu’ils ont construite ensemble, pour y vivre et vieillir ensemble, comme ils se l’étaient promis. Elle entend par là qu’actuellement ce n’est pas le cas car Cobb est enfermé dans son rêve, mais que cel pourrait devenir possible si il redescendait pour la rejoindre dans la vraie réalité, celle où elle se trouve avec leursvrais enfants (alors que Cobb dans son rêve ne voi toujours que le même image de ses enfants, de dos). Elle essaie de convaincre Cobb en lui disant que la réalité, c’est eux deux (ou un truc du genre, à vérifier). Elle essaie même de le convaincre en lui montrant des photos des « vrais » enfants, mais Cobb refuse.
  • Le choix de Cobb à cette étape est donc soit de croire Mall, et de redescendre les niveaux de rêve avec Ariane lorsque la station enneigée va exploser, soit de rester pour essayer de retrouver Saito dans les limbes.
  • Cobbchoisit de rester pour Saito, et de ne pas croire Mall. Je pense donc que Mall a échouée dans sa tentative d’inception sur Cobb !
  • Le passage avec Saito et les limbes, j’ai un peu lâché, alors que c’est je pense très important aussi… cela pourrait peut être remettre en cause ma théorie (?) Mais je pense que cela permet juste à Cobb de pouvoir redescendre quand même dans SA « réalité », c’est-à-dire dans l’avion où il a réalisé l’inception sur Fisher. Ayant refusé la proposition de Mall, Cobb reprend un peu les rennes de son rêve et choisit de tout faire pour rejoindre ses « faux » enfants, de rester dans son rêve, le croyant être réel… et donc d’aller chercher Saito dans les limbes pour lui  demander de tenir sa promesse et de la faire passer les contrôles de sécurité.
  • Ainsi, quand Cobb se réveille dans l’avion, la situation est curieuse et on sent les personnages mal à l’aise… Je ne sais pas si vous avez aussi ressenti ce « flottement »…? Notamment Cobb qui semble « douter ». De plus, tout le monde semble le regarder avec insistance. C’est pour moi un signe pour prouver que Cobb est bien à cet instant dans son rêve, car on avait appris plus tôt dans le film que quand des personnes vous regardaient, c’est que premièrement la personne cible de l’inception commence à se douter de quelque chose et trouve cela bizarre, et que deuxièmement ces personnes regardent celui qui est en train de rêver… Cela correspondrait bien puisque Cobb est dans ces deux situations à la fois !! Il commence à trouver quelque chose bizarre, donc il « doute » (d’où son expression), et tout le monde le regarde avec insistance (car c’est lui qui est en train de rêver). Tordu, hein ?!? :-)
  • C’est donc toujours dans son rêve qu’il atterrit à l’aéroport. Dans ce rêve, il va enfin retrouver ses enfants, et… la toupie tournera indéfiniment à la fin du film !!

Je veux vraiment croire en tout cas à cette interprétation de la fin du film, car Inception serait alors bien plus qu’un film de science fiction à tiroirs avec u excellent scénario… ce serait la plus grande et belle histoire d’amour de tous les temps (je m’enflamme un peu, OK!) !!

L’histoire d’une femme (Mall) et de son mari (Cobb) qui jouent à des jeux interdits (se façonner un monde à eux dans leurs rêves), où ils se perdent. Mall finit par revenir à la réalité, mais sans son mari.

Elle entreprend alors une entreprise folle en s’introduisant dans ses rêves pour tenter de le convaincre de revenir à la réalité, et la rejoindre enfin. Mais là où l’histoire devient totalement tragique, c’est que Cobb refuse d’y croire et reste dans « SA réalité », perdant la chance de retrouver sa bien-aimée qu’il regrette tant, en pensant faire le bon choix.

C’est pour moi carrément l’histoire de Roméo & Juliette moderne ! En effet dans la pièce de Shakespeare, c’est Roméo qui se donne la mort de dépit, croyant que sa bien-aimée est morte (empoisonnée), alors qu’elle est juste endormie mais bien vivante…

Ici, Cobb se « donne la mort » en s’enfermant éternellement dans son rêve, pensant que sa bien-aimée est morte (suicidée),  alors qu’elle est juste redescendue d’un niveau de rêve mais bien vivante dans la vraie réalité !

Le parrallèle est d’autant plus drôle quand on sait qu’un des premiers films qui a fait connaître Léonardo DiCaprio au gran public est « Romeo + Juliet », remake de Roméo et Juliette par Baz Lurhmann !

Eléments pour :

  • les enfants de Cobb ont toujours le même aspect et sont habillés de la même façon que quand il en rêve dans ses souvenirs. De plus ils ne semblent pas avoir grandi par rapport à ses souvenirs, alors qu’il est censé ne pas les avoir vus depuis longtemps (et ça pousse vite à cet âge là !)
  • Cobb et Mall ne peuvent pas se construire une ville imaginaire pendant 50 ans dans leur rêve si c’était juste le premier niveau (avec la vraie réalité juste au-dessus), car on sait que dans le premier niveau de rêve, 1 minute en vaut 3, et que cela se multiplie en s’enfonçant dans des niveaux supérieurs
  • Ils devaient donc être dans des niveaux de rêve très profonds pour pouvoir faire un rêve de 50 ans dans un temps raisonnable dans la réalité
  • Cela rejoindrait la logique qui veut que dans leur expérience de rêve ils aient joués aux apprentis sorciers, et se soient enfoncés toujours plus loin, jusqu’à se perdre et ne plus savoir ce qu’est la réalité. Ils ont tous les deux perdus pied, mais chacun avec une « fausse » réalité en référence. Suite à l’inception réussie de Cobb sur Mall, elle est redescendue mais pas lui. Mais je pense même qu’elle est redescendue suite à son suicide à un niveau de rêve inférieur, mais qui n’était toujours pas la réalité, à cause de ces questions temporelles…
  • Mall tient une place très importante dans le film, et elle est l’obsession de Cobb… c’est un rôle clé. Il serait donc logique qu’elle soit également au centre de la révélation liée à la fin du film, qui est que le film montre l’inception ratée de Mall sur Cobb.

Elements contre :

  • On voit à plusieurs moments dans le film des scènes ou la toupie s’arrête… ce qui voudrait dire que tout n’est pas un rêve… et que l’on assiste à des moments de vraie réalité ! A creuser…

Cependant, il y a des zones d’ombres que je n’ai pas saisies sur cette toupie, notamment le fait qu’elle appartienne à Mall (c’était son totem et non celui de Cobb), et aussi le fait que dans leur rêve commun elle l’ait enfermé dans un coffre dans sa maison d’enfance… c’est un point important à comprendre je pense !

Mon avis :

…A votre avis…? :-)

Vu tout le mal que je viens de me donner à tenter de vous expliquer ma téorie sur Inception t la fin du film, je pens que vous avez compris que c’est la thèse que je soutiens (pour le moment… jusqu’à ce qu’on me prouve le contraire !)

En tout cas elle me plait bien, et m’a fait adorer ce film en le voyant avec cette idée en tête, la voyant au fil des scènes vers la fin devenir plausible.

Il va falloir de toutes façons que je revoie ce film dès sa sortie en DVD (ou retourner au cinéma si j’ai le temps), pour le revoir avec un oeil plus aiguisé !

129 réponses à Théorie de « Roméo et Juliette »

  1. Tanzania dit :

    It’s exhausting to seek out educated folks on this topic, but you sound like you recognize what you’re talking about! Thanks

  2. I really like your writing style, excellent information, appreciate it for posting :D . « All words are pegs to hang ideas on. » by Henry Ward Beecher.

  3. Boerse dit :

    I’ve been exploring for a little for any high quality articles or weblog posts in this kind of space . Exploring in Yahoo I ultimately stumbled upon this web site. Studying this info So i’m happy to convey that I have an incredibly good uncanny feeling I came upon exactly what I needed. I such a lot indisputably will make certain to do not disregard this site and provides it a glance regularly.

  4. I used to be more than happy to seek out this internet-site.I wished to thanks for your time for this glorious learn!! I positively having fun with every little bit of it and I’ve you bookmarked to check out new stuff you blog post.

  5. Outstanding post, I conceive website owners should learn a lot from this weblog its real user friendly.

  6. I have been absent for some time, but now I remember why I used to love this blog. Thank you, I¦ll try and check back more often. How frequently you update your site?

  7. Thank you a bunch for sharing this with all of us you really understand what you’re speaking about! Bookmarked. Kindly additionally discuss with my website =). We can have a hyperlink exchange arrangement among us!

  8. You really make it seem really easy with your presentation however I to find this matter to be actually one thing which I think I’d by no means understand. It sort of feels too complex and extremely large for me. I’m having a look ahead to your subsequent put up, I’ll try to get the cling of it!

  9. You need to take part in a contest for among the finest blogs on the web. I will suggest this site!

  10. Rattling excellent visual appeal on this website , I’d rate it 10 10.

  11. As I website possessor I believe the content material here is rattling great , appreciate it for your efforts. You should keep it up forever! Best of luck.

  12. F*ckin¦ amazing issues here. I¦m very glad to peer your article. Thanks a lot and i’m taking a look forward to contact you. Will you kindly drop me a mail?

  13. iklan online dit :

    I got good info from your blog

  14. dha exam dit :

    I have recently started a website, the info you offer on this website has helped me greatly. Thanks for all of your time & work. « The inner fire is the most important thing mankind possesses. » by Edith Sodergran.

  15. I was examining some of your articles on this site and I think this web site is rattling instructive! Retain putting up.

  16. It¦s actually a cool and helpful piece of information. I am satisfied that you just shared this helpful info with us. Please stay us informed like this. Thanks for sharing.

  17. I went over this internet site and I conceive you have a lot of fantastic info , saved to bookmarks (:.

  18. Very interesting details you have noted, appreciate it for posting. « Great is the art of beginning, but greater is the art of ending. » by Henry Wadsworth Longfellow.

  19. Fire Sales dit :

    You made some decent points there. I did a search on the issue and found most guys will consent with your site.

  20. You made some good points there. I looked on the internet for the topic and found most guys will agree with your site.

  21. Judi Togel dit :

    Thanks for any other informative web site. Where else may I am getting that kind of information written in such a perfect approach? I have a venture that I am simply now running on, and I’ve been on the glance out for such information.

  22. Thanks a lot for sharing this with all of us you actually know what you’re talking about! Bookmarked. Kindly also visit my web site =). We could have a link exchange contract between us!

  23. MORPHEUS dit :

    I’ve recently started a web site, the info you offer on this website has helped me tremendously. Thank you for all of your time & work.

  24. idrpoker88 dit :

    You actually make it seem so easy along with your presentation however I in finding this topic to be really one thing which I believe I might never understand. It kind of feels too complex and extremely broad for me. I am looking ahead on your subsequent put up, I¦ll attempt to get the cling of it!

  25. I am glad to be a visitor of this thoroughgoing web site! , thankyou for this rare information! .

  26. click dit :

    It¦s actually a great and useful piece of info. I am glad that you simply shared this helpful info with us. Please stay us informed like this. Thank you for sharing.

  27. This website is my breathing in, rattling wonderful pattern and perfect content material.

  28. Unquestionably consider that which you stated. Your favorite justification appeared to be on the web the easiest factor to remember of. I say to you, I definitely get irked while people consider concerns that they plainly don’t recognize about. You managed to hit the nail upon the top and also defined out the whole thing with no need side-effects , other folks can take a signal. Will probably be back to get more. Thank you

  29. Just wanna remark that you have a very nice website , I like the style it actually stands out.

  30. Excellent blog here! Additionally your website quite a bit up fast! What host are you the usage of? Can I am getting your affiliate hyperlink on your host? I wish my web site loaded up as fast as yours lol

  31. Thanks for the sensible critique. Me & my neighbor were just preparing to do some research on this. We got a grab a book from our local library but I think I learned more clear from this post. I am very glad to see such great information being shared freely out there.

  32. What i do not understood is actually how you’re not really much more well-liked than you might be now. You’re very intelligent. You realize thus significantly relating to this subject, produced me personally consider it from a lot of varied angles. Its like women and men aren’t fascinated unless it is one thing to accomplish with Lady gaga! Your own stuffs outstanding. Always maintain it up!

  33. I believe this internet site holds some really fantastic info for everyone :D . « Calamity is the test of integrity. » by Samuel Richardson.

  34. It’s a shame you don’t have a donate button! I’d most certainly donate to this fantastic blog! I guess for now i’ll settle for bookmarking and adding your RSS feed to my Google account. I look forward to brand new updates and will share this site with my Facebook group. Talk soon!

  35. I also believe so , perfectly pent post! .

  36. Good day I am so delighted I found your website, I really found you by accident, while I was looking on Yahoo for something else, Anyhow I am here now and would just like to say thanks a lot for a remarkable post and a all round entertaining blog (I also love the theme/design), I don’t have time to go through it all at the minute but I have saved it and also added your RSS feeds, so when I have time I will be back to read a lot more, Please do keep up the great work.

  37. I like this website very much, Its a real nice post to read and get information.

  38. marketing dit :

    I don’t ordinarily comment but I gotta tell thanks for the post on this perfect one : D.

  39. Unknown Guy dit :

    Si Mall veut à tout prix faire une Inception, pourquoi ne vient-elle pas dans la réalité de Dom et uniquement dans ces rêves ?

  40. AlexHage dit :

    Ce site est juste GÉNIALE pour des fans incontestés comme moi de ce chef-d’oeuvre, ou devrais-je dire, du meilleure film de l’histoire (pour moi en tout cas.. et dieu sait combien de films je regarde par jours).
    J’ai du revoir ce film une centaine de fois jusque là, Christopher Nolan est un génie du cinéma (notamment avec Interstellar).
    Toutes ces théories son fascinantes et plus magnifiques les unes que les autres, je me suis biensure fait mes propres théories, certaines se rapprochant de ceux sur ce site, mais qui n’étaient pas vraiment crédible (j’ai beaucoup d’imagination^^).
    Bref, tout ca pour dire que même 5 ans après la sortie du film, je n’attends pas forcement une suite (ce qui serait géniale mais qui gâcherait le chef-d’oeuvre qu’est le premier), mais je suis toujours à la recherche de nouvelles théories et explications ;)
    J’espère que ce site ne s’est pas éteint.

  41. montre Nixon dit :

    post intéressant bien illustré par hasard une fois encore, mes bravo pour votre
    site vraiment bien rédigé.

  42. Maddy dit :

    Je trouve cette théorie très plausible je l’avoue. Mais il est aussi possible que tu ais tords (c’est surtout parce que je préfère une meilleure fin). Pour commencer si la toupie était vraiment destinée à ne pas tomber, pourquoi vacillerait-t-elle? Lorsque que l’on voit les flash back d’un rêve de Cobb, on voit Mal enfermer la toupie dans un coffre fort. Lorsque ce coffre est à nouveau ouvert, la toupie tourne toujours à la même vitesse et exactement au même endroit. Donc logiquement, la toupie ne devrait en aucun cas vaciller.
    La question des enfants: c’est possible qu’il se soit absenté un moment mais on ne sait pas exactement pendant combien de temps. C’est possible que ça ne fasse que 2 ou 3 mois. Tout le monde a automatiquement pensait que cela faisait des années. Si cela fait moins de 6 mois que Cobb a quitté son pays cela explique le fait que ses enfants n’ont pas changé d’apparence. Les choix vestimentaires, le fait qu’ils aient les mêmes vêtements durant tout le film peut être la décision du réalisateur voulant semer la confusion dans l’esprit des spectateurs. Il faudrait lire le livre pour être sure que les vêtements sont censés rester les mêmes (je pense même que l’écrivain n’y a pas vraiment prêté attention).
    Tout ça pour dire que je pense qu’il est dans la réalité.

  43. Incept dit :

    Tout a fait d’accord! Pour rajouter un element a cette theorie, les apparitions dans chaques reves qui viennent de l’imaginaire de Cobb (train, ses deux enfants…) montrent bien que l’on se trouve dans sa tête!

  44. Jacob Hastley dit :

    J’aime profondément cette théorie, assez proche de la mienne. Et quand tu mets la toupie comme élément contradictoire, pour moi, et c’est toute la clé du film et de la théorie, la toupie est le totem de Cobb et tout se détraque quand « Mall » le touche et le mets dans le coffre. Jamais, à aucun moment on ne dit que c’est le totem de « Mall ». Donc, à mes yeux, « Mall » essaie bien d’incepter son mari, mais doit affronter son équipe de projections (je ne vois pas son équipe autrement) protecteurs (quand Arthur dit à Ariane que Fischer a été entraîné par un Extracteur à militariser ses projections… faisant écho à Cobb lui-même, Extracteur professionnel qui doit avoir des automatismes de défenses).

    D’ailleurs, je te conseille sincèrement d’aller voir à sa sortie le film REAL de Kiyoshi Kurosawa qui sort le 26 Mars. Tu auras une bonne idée de ma théorie (je ne peux en dire plus car ce serait spoiler le Kurosawa). J’ai vu ce film en avant-première et à l’aune de ce film, revoir Inception a été une re-révélation…
    (j’ai eu ça aussi avec Fight Club qui raconte quelque chose qui n’est pas le Projet Chaos, mais bien la mort du narrateur et tout le film, on est dans sa tête pendant qu’il est en train de crever)

    Encore bravo !

  45. Lionel dit :

    Autre argument pour qui comble tes questions sur la toupie qui tombe bien à certains moments du film, cf commentaire que j’ai fait sur l’article concernant la toupie : pour moi, si une personne connait parfaitement le totem, elle peut faire un rêve et reproduire exactement toutes les caractéristiques de ce totem. Donc ce n’est pas parce que la toupie tombe qu’on est dans la réalité (enfin selon moi); par contre, si elle tombe jamais… on est bien d’accord qu’on est forcément dans un rêve.

    Par contre, j’ai un argument contre : une inception est sensé être un peu subtile. Faire entrer une petite idée qui amène à ce qu’on veut. Or Mall n’est pas du tout subtil dans les limbes, ça fait pas trop penser à une inception je trouve.

    Lionel

  46. frankie dit :

    Théorie intéressante, mais pourquoi dans ce cas Mall n’apparait pas quand Cobb n’est pas l’architecte, et pourquoi elle ne le tue pas directement au lieu de lui implanter une idée?

  47. Solène dit :

    Je veux juste dire que la toupie ne s’arrête jamais de tourner, si on regarde bien, à chaque fois elle est à terre mais elle tourne toujours un peu et c’est Dom Cobb qui l’arrête en la prenant dans sa main, que ce soit à Kyoto, Mombassa, Paris ou n’importe où, le seul moment où le toupie est stable est quand Mall l’enferme dans sa boite et quand Cobb la rouvre pour la faire tourner indéfiniment. Donc à la fin du film, on se fout pas mal si la toupie vacille ou pas parce que même une fois tombée, elle tourne encore. Mais il n’y a pas qu’une seule théorie valable, elles le sont toutes car Nolan est un génie !

  48. Julie dit :

    Bonjour :)
    Au début, je penchais pour la même théorie mais Pourquoi Mel s’embeterait elle donc à faire cela ?
    En effet, si elle se trouve bien dans la réalité, sa notion du temps est beaucoup plus rapide que pour Cobb. Or, si Cobb croit etre revenu à la « réalité », il finira bien par vieillir et mourir au bout de plusieurs décennies. Or ces décennies représentent bien moins de temps pour Mel. Je ne pourrais pas dire combien de temps cela ferait pour elle mais, à mon avis, elle aurait à attendre quelques jours, tout au plus avant qu’il ne meure et se réveille dans LA réalité. Alors pourquoi élaborer un tel plan ?

  49. Marie dit :

    Bonjour
    Je n’ai pas lu tous les commentaires laissés à la suite de ta théorie mais je pense moi aussi depuis un moment (j’ai vu le film 4 fois ,dont une dernière fois hier soir) que nous sommes dans le rêve de mal et que c’est elle qui pratique une inception.
    Pour plein de raisons que tu notes toi-même dans ton post ( à commencer que le film est intéressant effectivement si ce n’est pas juste l’histoire de l’inception de cobb et aussi pour 2 mini raisons supplémentaires qui se rejoingent :
    1) toutes les constructions se ressemblent, quel que soit le niveau (grands immeubles, y compris dans les constructions maquettées d’Ariane
    2 – une phrase revient à plusieurs reprises dans au moins 2 niveaux différents (dans le chateau de saito et quand mal se jette dans le vide) : « je te demande de faire preuve d’espérance »
    Or, Mal dis bien à Arthur au début qu’elle se doute qu’ils sont dans son rêve parce qu’elle reconnaît le style d’Arthur dans la déco ; je pense que c’est pareil pour Mal : il y a des similitudes de styles dans tout le film qui montrent que c’est le rêve de mal.
    Voilà voilà

  50. Pierreb84 dit :

    Bonjour,

    J’ai regardé une nouvelle fois Inception hier soir car je voulais voir si mon interpretation serait différente plusieurs mois après l’avoir vu.

    J’ai peut etre décelé un nouvel indice à la toute fin du film quand Cobb retrouve ses enfants et les prend dans ses bras après avoir fait tourner sa toupie.

    En effet, Cobb en voyant ses enfants se désintéresse de la toupie qu’il vient de faire tourner pour aller vers ses enfants. Son fils, James, lui saute dans les bras et la première chose qu’il lui dit alors est: « Papa, je suis en train de construire une maison sur une falaise! »………………….

    Si Cobb est dans la réalité, c’est tout de même bien étrange comme première remarque venant d’un enfant qui n’a pas vu son père depuis deux ans!! Mais surtout l’allusion à la construction d’une maison sur une falaise fait clairement aux limbes ou Cobb et sa femme Mal ont passé 50 ans, ou encore au palais de Saito qui se trouve au bord d’une falaise dans les limbes, ou encore plus largement à un simple rêve où il est possible de construire ce que l’on veut à sa guise…

    De nouvelles hypotheses se posent alors pour confirmer la théorie du rêve:

    Cobb est toujours en train de rever. N’ayant réussi à se reveiller et sortir des limbes, il a construit le reve ideal avec ses enfants, sa maison etc…et laisse ses enfants construire ce qu’ils veulent dans le reve (cf derniere phrase prononcée par son fils)

    mais pour aller encore plus loin dans la théorie du reve:

    Mall a tenté une inception sur Cobb pour tenter de le faire revenir dans la réalité (auquel cas il ne s’agit pas d’une projection de Mall mais la vraie Mall qui est présente tout au long du film) , inception qui a échoué. Du coup, Mall permet à ses enfants de venir retrouver leur père dans son rêve, seul moyen pour Cobb de les voir (n’ayant le souvenir d’eux que de dos). Cela expliquerait la derniere phrase de James découvrant les joies de la construction des reves et disant à son père: « Papa, je construis une maison sur la falaise ».

    Ou derniere theorie:

    Mall est bien morte (ou est vivante et dans la realité mais à raté son inception, peut importe) . C’est alors Miles qui tente une inception sur Cobb a la toute fin du film, accompagné de ses enfants pour que l’inception viennent des propres enfant de Cobb pour plus d’efficacité et lui fasse se rendre compte qu’il est toujours en train de rever (Papa, je construis une maison sur une falaise…)

    C’est tordu, mais on peut encore creuser ces théories je pense.

    Qu’en pensez vous?

  51. fruity dit :

    Sympa de penser que c’est sa femme qui fait une inception, j’ay ai pensé, mais finalement ca ne colle pas car:
    Plus on remonte vers la réalité, plus la durée du rêve est courte. Comme tu le dis ici: http://inception.tooliphone.net/fr/analyse-inception/definitions-et-concepts/le-temps-et-sa-duree-relative-aux-differents-niveaux-de-reve/
    Ca voudrait dire que ton niveau 1 (niveau 0 du film) ne devrait durer qu’une demi heure (10h/20)
    Qu’on le voit ou pas dans le film, Cobb se réveillerait naturellement au bout d’un moment (sédatif ou pas).

    De plus, les éléments perturbateurs du niveau inférieur influent toujours sur le rêve (la pluie, les secousses en voiture, etc…) hors ca n’arrive jamais dans « ton » niveau 1.

    Ce ne sont que quelques idées…

    • narmo dit :

      Plus que ça,
      le temps est exponentiel (3min font 9 min au niveau du dessous qui en font 27…..) donc si on etait dans des niveaux inferieurs aux niveaux reellement decris dans le film, le ratio temps aux passage du reves en dessous devrait etre plus enorme et il s’en rendrait compte en repassant d’un niveau à l’autre….

      M’enfin… je pense

  52. vin's dit :

    très bonne théorie!!! mais comment esplique tu quand arianne s’incruste dans le rêve de kobb???

  53. Magnous dit :

    je suis d’accord avec Bromeddeck
    Je pense,
    que c’est fou de croire que sa femme est encore en vie et veut le ramener…

    -elle ne vient pas dans la « réalité » déjà.
    -elle ne le réveil pas comme la si bien dit Bromeddeck.
    -les projections d’elle sont forcément fausses : il n’y a rien pour la faire remonter… et a chaque fois qu’elle meurt, elle ne remonte pas… (ou alors elle n’a pas peur d’aller dans les limbes et si de si reperdre(sachant en plus elle se « suicide » au 3ème niveau…))
    La projection après explication de Cobb comprend que la vrai Mall est morte et donc qu’il faut qu’il reste avec elle dans les limbes… (se qui est l’inverse de se que penser la Mall qui s’est suicidé, je pencherais plutôt pour se que dit le film : la projection de mall vu par cobb)
    -De plus Cobb a beaucoup d’expérience et connait le nombre exact de niveau avant d’arriver au limbe, lui n’a pas abandonné le fait de savoir que c’est une illusion (contrairement a sa femme).
    Ou alors il faudrait supposer (supposition sur supposition…) qu’il ai inventé toute l’histoire sur le suicide de sa femme, qu’elle avait laisser de coté la réalité dans les limbes, qu’il lui aurait mis une idée pour la sortir de l’illusion, et que c’est a cause de cette idée qu’elle s’est suicidé…
    Enfaite vous supposez que toute l’histoire est fausse et que le réalisateur veut que vous y croyez alors qu’enfaite tout est faux ! (là vous êtes vraiment plus dans la réalité…)
    Et que du coup c’est Cobb qui a perdu les pédales alors que rien ne l’indique (qu’il ai perdu les pédales sur la réalité)

    De plus la toupie est bien sure l’image qui lui permet de se souvenir de la réalité… Dans un autre rêve que le sien… car il est le seul a connaître l’objet parfaitement et que personne ne peut le copier.
    S’il est dans son propre rêve… ça n’a plus aucun intérêt : vu qu’il connait son objet…
    Le fait qu’elle s’arrête ne prouverait rien du tout sur le fait qu’il est ou non dans la réalité… (juste qu’il n’est pas dans le rêve de quelqu’un d’autre)

    Bref pensez se que vous voulez parce que bien sur on peut avoir de l’imagination… Mais restons un minimum logique… il y a des théories très improbables… Celle la plus que d’autre.

  54. Wass dit :

    un détail tout de même tracassant et bizarrement souvent mis sous silence (dans les débats que j’ai pu parcourir) et qu’il semble pas inutile de ramener sur le tapis pour intensifier la branlette de cortex à laquelle les spectateurs se livrent gaiement : la fameuse machine qui sert à conncecter les rêveurs !

    peu de personnes en parlent (préférant la toupie bien relou, là, alors que pour moi c’est un élément-piège pour détourner l’attention, comme dans le « Prestige » du même réal), mais vous ça vous semble pas un peu « léger » comme système de connection, dans un film aussi soucieux de sa propre « logique » et des détails, de sa « cohérence » interne ?… une simple petite console avec des cables qu’on se fiche dans on ne sait trop quelle veine du bras (on le voit jamais clairement) ? Ben voyons… Dans Matrix on voyait très bien ce que c’était par ex, on comprennait le fonctionnement et la connection, tout était clair, presque « possible »… là Nolan a sciemment négligé de montrer la chose de + près

    le manque de transparence de Nolan sur cet élément crucial laisse planer un doute encore plus justifié sur la « réalité montrée » dans film. franchement moi j’ai du mal à y croire, à cette machine… pas vous ? et si la vraie machine utilisée pour une inception n’était pas montrée dans le film ? (celle qui serait donc utilisée dans votre interprétation du film par Cotillard ? ;)

  55. Dave dit :

    En effet, la majorité de vos explications sont les bonnes.
    Au tout début du film, c’est Mall (qui a pris l’apparence de Cobb) qui arrive sur la plage et qui vient voir le vieillard (qui n’est pas le japonais, mais Cobb lui même qui a beaucoup vieilli).
    Il y a bien inversion entre le mari et la femme. Et la scène du soit disant suicide de Mall est bien son retour à la réalité.
    J’attends une 2° vision pour calibrer le tout.

  56. Dream dit :

    Cette théorie est également la mienne et j’aurais une idée qui pourrait la compléter.
    Mall est en fait en train de faire une inception sur Cobb pour que celui-ci arrive à vivre dans la réalité avec ses enfants et elle-même.
    Cobb est devenu accro aux rêves et ne pourrait plus vivre sa vie normalement dans la réalité depuis leur retour des limbes.
    Ainsi, Mall et James organiseraient l’inception de Cobb pour qu’il prenne conscience au plus profond de lui même que les rêves sont dangereux et qu’il est mieux de vivre dans la réalité avec sa femme et ses enfants.
    Le premier niveaux de rêve (la réalité du film) lui insuffle donc une sensation de frustration par rapport à ses enfants et sa femme.
    Pour que ceci lui paraisse une idée qui vienne de lui-même, Mall et James imaginent l’inception de Robert Fischer. Le but étant de lui faire prendre conscience que la réalité vaut mieux que ces rêves.
    L’inception de Cobb par Mall et James à donc fonctionné puisqu’à l’aéroport il pense être heureux de pouvoir vivre tout simplement vers ceux qu’ils aiment et il pense que ceci il le doit à lui-même après des années de frustration de tristesse et surtout de culpabilité.
    Le générique de fin (la chanson de Piaf (est aussi celle de Mall) qui le rappelle une dernière fois vers la réalité où elle espère qu’il aura alors conscience de l’importance de vivre heureux avec elle et ses enfants tout simplement.
    On peut pousser la théorie plus loin en pensant que Mall prend l’apparence d’Ariane. En effet, il est étonnant qu’elle soit présentée comme plus doué que Cobb sachant que Cobb à une expérience assez impressionnante en tant qu’architecte. Le fait, que James présente Ariane comme plus doué est je pense une piste de Nolan en faveur de la théorie d’une inception d’une autre inception, Ariane est en fait en train de travailler sur Cobb qui est la cible.
    La seule personne ayant plus d’expérience que Cobb, qui connait James et qui à un intérêt à travailler sur Cobb est Mall qui veut le ramener à la réalité avec l’idée de vivre avec ceux qu’il aime tout simplement…

  57. Yoplah dit :

    Théorie très intéressante, mais si elle est vraie, je crois que Mall a réussi son inception sur Cobb. En effet, la toupie continue de tourner indéfiniment à la fin du film. Il a bien fallu que cette idée ait été implantée par quelqu’un.

  58. flanelle dit :

    la toupie à la fin ça sent l’inception 2
    étant donné que ce n’est pas sa toupie mais celle de mell, j’ai compris qu’au contraire si elle s’arretait ce n’était pas la réalité (d’ou le très supposé arret à la fin avec une musique à suspence),
    alors que lorsqu’elle tourne c’est la réalité justement, un peu comme une métaphore : le fil de la vie, ou la vie qui continue de tourner.
    ainsi tous les personnages, comme l’architecte Ariane serait une projection défensive du personnage principal joué par Di caprio, tout comme on tente de nous l’expliquer avec les projections défénsives du subcontiant de Fisher. Ainsi Mel tente de détruite les projections de Cobb en essayant de tuer Fisher, Ariane…
    Sauf que, comme expliqué dans cette interprétation le personnage de Cobb confonderait son subconscient et inconscient.

    Je pensais ne rien avoir pigé du film au début sauf lorsque j’ai lu vos interprétations, car c’est ce que je pensais aussi.

    dès le début je me suis dit (par intuition et ressenti) que le personnage prinicipal était dans un rève. et que c’est Mell qui elle était dans la réalité.

    Aussi je ne sais pas pourquoi mais j’ai pensé que Fisher avait mal compris les mots de son père mourant et que celui ci ne voulait pas dire « deception » mais « inception » et je m’étais imaginé que dans le coffre il y avait un secret sur l’inception justement (peut être mis par mell pour qu’il comprenne, et au début du film quand Cobb tente de lire le doc du coffre il n’y arrive pas, et à la fin idem le doc se transforme en jouet à vent, et à chaque fois il y a échec du aux projections de cobb, Fisher et Saito qui l’empeche de lire le doc)
    bref je pense que tout cela a été fait pour faire la suite du film et que tout sera révéler dans inception 2

  59. Shlub dit :

    Je suis plutôt partant pour cette théorie. Bien que selon moi beaucoup sont valables simultanément (c’est d’ailleurs l’une des forces de ce film). Pour compléter à ma sauce j’avais pensé comme point d’origine de l’histoire qu’avec ses expériences sur les rêves en compagnie de Mal, Cobb se retrouve dans une sorte de coma (par une trop forte dose de sédatif par exemple, si l’on suppose qu’ils aient eu l’idée d’y avoir recours pour aller « de plus en plus bas »). Mal essaierait donc de le « récupérer » par une inception puisque dans ce cas, une décharge est impossible.
    Mais selon moi les apparitions de Mal au cours du film (hormis les souvenirs de Cobb) sont bel et bien les projections de Cobb qui essaie de recréer sa femme (il n’y parvient pas, elle n’est qu’une copie violente et … déprimante). Pour moi en réalité (mot qui n’a plus grand sens dans ce sujet !), Mal est Saito (prendre l’apparence de qqn dans un rêve est possible, Eames le fait pour le bras droit de Fisher). Cette idée m’est venue car ces deux personnages emploient exactement l’expression « a leap of faith » qu’ils déclarent à Cobb d’une manière étrangement similaire.
    Et quand ils se retrouvent dans les limbes, vers la fin, ils complètent l’un et l’autre la phrase : « nous étions jeunes ensemble. Je suis un vieillard, hanté par les regrets qui attend de mourir seul ». Et là Cobb lui dit « je suis revenu pour vous rappeler une chose que vous avez sue autrefois, que ce monde n’est pas réel » et Saito répond « pour honorer notre arrangement » – « pour faire acte d’espérance. Oui. »
    Je me souviens plus de ce que ça donne en VO mais en tout cas, la situation est étonamment analogue à celle de Mal et Cobb au début de l’histoire.
    Pour moi Ariane pourrait être la fille de Cobb, cherchant à aider son père mais aussi à comprendre l’histoire de ses parents (l’idée du « fil d’Ariane » me semble effectivement très à propos).
    Pour ce qui est de la présence ou non de l’alliance, elle n’exclue pas de se trouver dans un rêve, elle signale juste que le rêve n’est pas créé par quelqu’un d’autre (si j’ai bonne mémoire).

    Enfin bref, on peut délirer en continu sur le scénario de cet excellent film mais comme cette théorie est l’une de mes préférées, j’avais envie de la soutenir un peu !

  60. SyndroMantic dit :

    Y a un autre élément contre, il me semble, aussi. Comme le dit Pouch, déjà, si Cobb est à l’origine de l’inception sur Mall (élément quand même clé du scénario), celle-ci, quel que soit le niveau dans lequel elle se trouve, aura l’idée qu’elle doit se buter pour atteindre la « réalité », et l’aura sûrement fait bien avant de parvenir à réaliser une inception. Ou du moins n’aura jamais l’idée de faire l’inception inverse sur Cobb.
    D’autre part, on ressent bien dans le film un décompte du temps pendant le rêve dû à son réglage proportionnel au temps de vol. Il s’agit là en effet d’un temps de rêve artificiel, contrôlé par l’anesthésie. Or, pour que Mall se donne la peine de planifier, puis d’exécuter une inception sur Cobb, pour que celui-ci lui manque, quoi, il faudrait que le temps durant lequel il rêve justifie une telle réaction. Ce serait plus « La Belle au Bois Dormant », en fait. Sauf que pour faire un rêve partagé, il faut le matos pour ça, et donc l’intention d’un des participants. Et je ne vois pas, à ce moment, ce qui pousserait l’un d’eux à vouloir un assez long rêve pour qu’un rêveur puisse manquer à un veilleur à priori sain d’esprit (à moins de partir avec une Juliette psychopathe, dans un scénario des plus farfelues, et finalement des moins sérieux, au point de considérer l’esprit du film comme étant humoristique). Surtout quand le but est de pénétrer dans la plus haute sphère de l’inconscient, c’est-à-dire juste la quatrième, capable de transformer un adulte en momie baveuse avec seulement quelques heures dans la réalité mise en doute de Cobb (temps encore plus court à un niveau inférieur du subconscient).

  61. Merlier Laura dit :

    Je voulais intervenir par rapport au seul élément « contre » de cette interprétation; en effet, la toupie peut selon moi s’arrêter même si Cobb rêve étant donné qu’il dit à un moment du film que cette toupie était le totem de sa femme ! alors qu’il insiste bien au début du film sur le fait qu’un totem soit absolument personnel et donc dans ce cas précis la toupie n’est pas valide pour lui… pour moi le fait que ce totem appartenait à sa femme est une des clés du film…

  62. pouch dit :

    ou tout simplement si mal etait dans la realite au dessus elle le debrancherait de la machine

  63. pouch dit :

    dsl mais cette théorie ne tiens pas tout simplement parce l’idée implanté par cobb (je ne suis pas ds la realite) continue de germer dans tout les niveaux de reve pour grandir jusque ds la realite donc mal s’est suicidée , a remonté tout les niveaux pour se suicider une fois pour toute ds la realité qu’elle soit au niveau juste au dessus ou plus, de plus si mal organisait l’inception pourquoi tuerais t’elle ariadne elle essaierait tout simplement de convaincre cobb de plus dans les limbes elle demande a cobb de rester avec elle et pas de remonter

    • cacahuete dit :

      Je vais juste utiliser les explications donner dans le film sur l’inception que l’équipe veut pratiquer sur Fischer. Cobb dit que l’on aspire tous a la réconciliation, a la catharsis.

      Partant de ce principe et si on considère que c’est effectivement Mall qui pratique une inception sur Cobb, son but est de tenter de convaincre Cobb a rester dans les limbes pour provoquer l’effet inverse et forcer Cobb au contraire. Pour moi dans cette scène Mall veut que Cobb se réconcilie avec lui même.

  64. Aubervilla dit :

    Oui, je viens de revoir la scène où on explique à Ariane que le totem sert à savoir si l’on est dans notre propre rêve ou pas. Il faut que ce soit un objet connu de soi seul (en particulier, inimitable – même si on l’a vu, si l’on ne connait pas son poids et son équilibre particulier, on échouera toujours à le reproduire dans un rêve). D’ailleurs les autres, Ariane par exemple, n’ont pas un totem qui tourne ou qui comporte un mouvement spécial, quelque chose qui pourrait être différent dans la réalité et dans le rêve (on suppose qu’il n’auront pas un comportement différent dans le rêve, qu’on le reconnaitra simplement, ou non, au toucher).
    Il est vrai que Dom fait souvent tourner la toupie comme s’il voulait toujours vérifier qu’il est bien dans la réalité et qu’elle tombe toujours dans la réalité. Mais, d’une part… combien de foi la voit-on tourner à l’infini dans ses rêves? je ne me souviens que d’une seule, dans le coffre fort de Mall. D’autre part on peut supposer qu’il l’a fait tourner souvent parce qu’il est rongé par le souvenir de Mall (la toupie est alors comme un contact permanent avec le souvenir de Mall). A la fin, en laissant la toupie sur la table, il tournerait simplement le dos au passé, à ses souvenirs avec Mall.
    Et enfin, il est vrai, on ne sait pas si la toupie est le totem de Dom, ou non. C’est possible (rien de l’empêche de s’approprier le totem de Mall, puisque la seule personne à le connaitre est morte), mais ce n’est pas sûr.

  65. Aubervilla dit :

    Juste une observation : il me semble que dans le film il nous est dit que le totem sert seulement à savoir si nous sommes dans notre rêve, ou dans celui d’un autre, non ? parce qu’un autre ne pourrait pas le reproduire avec exactitude, et notamment ne pourrait pas lui donner son poids exact (c’est pour cela que personne de doit le toucher – et non pas parce que cela le rendrait inopérant, comme par magie).
    Cette histoire de toupie qui tombe ou pas… il me semble qu’à aucun moment on ne nous dit que la toupie se comporte différemment dans le rêve et dans la réalité. Il nous semble le déduire, tacitement, parce qu’en rêve (ou ce qui est supposé être « en rêve ») on ne l’a voit jamais tomber. Mais ces déductions ont leur limites.
    D’ailleurs, puisqu’un rêveur peut rêver de ce qu’il souhaite, il n’y a aucune raison qu’il ne puisse pas rêver qu’elle tombe.
    Il me semble donc que les discussion sur la toupie (tombe t-elle ou pas), tout comme les discussions sur le totem (celles qui présuppose qu’un totem qu’on touche ne fonctionne pas), ou encore celles qui se demande si le totem de Mall peut « fonctionner » avec Dom n’ont pas de sens.

  66. No_smile_men dit :

    La theorie du rasoir d’Occam (ou rasoir d’Ockham c’est comme on veut) stipule que parmi un choix donné de théorie, celle qui est la plus simple est la meilleur. (wiki: les hypothèses les plus simples sont les plus vraisemblables). Cessez donc de vous prendre la tète avec des théories les plus farfelues les unes que les autres.

    Pour moi l’histoire se passe clairement dans la vrai réalité (mais qu’est ce que a réalité?? suis je ds ma réalité quand j’écrit ce message ou suis je dans un rêve?? ou pe suis je dans la matrice??? :D )

    La toupie qui tourne a la fin est juste une fin justement pour justifier les moyens :D (il faut bien un prétexte pour faire une suite au film et la toupie tournant indéfiniment ou s’arrêtant un très bon moyen)

    Bref tenir le spectateur en haleine pour le faire revenir au cinema :)

    Sinon, je pense que le film n’est pas trop mal réussi quoiqu’il y a une scène qui me chiffonne plus que les autres c’est celle dans l’helico quand il donne le flingue pour qu’il tue son copain :s je comprend pas l’utilité ds le film.

    Sinon question sans rapport. Est ce quelqu’un parmi vous a deja réussi à rêver dans un rêve?? C’etait une question que je m’étais deja posée il y a bien longtemps de cela, des années avant le film. y a t’il moyen de rêver quand on rêve?? Comme dans le film quoi en descendant des niveau…

    merci pour ce beau blog tres enrichissant.

    • Laurent dit :

      Ca m’ait arrivé de faire un rêve dans un rêve c’est assez troublant parceque quand je me suis réveillé dans mon deuxième rêve ( niveau 2) j’étais en faite encore en train de rêver (niveau1)et quand je me suis réveillé complètement je ne savais plus ou j’étais donc oui je peux te dire haut et fort que cela est possible .

      Ce film m’a bien marqué pour ça aussi ils sont finalement pas très loin de la réalité ..

  67. bilou27 dit :

    Salut,
    Moi j’ai une idée qui me trotte dans la tête depuis que j’ai vu le film…
    Honnetement, vu le nombre de théories énnoncées sur le film, vous pensez tous que Nolan n’a rien fait au hasard. On sait que Nolan réfléchie sur ce film depuis 10ans (vrai ou pas c’est pas vraiment le problème). On sait aussi qu’il à dit qu’il à songé a changer la chanson de Piaf à cause de Marion Cot.
    Franchement est-ce crédible?travailler 10ans sur un projet pour finalement changer « un petit détail » qui changerai beaucoup de chose ( à commencer par la BO)?
    Alors chaque fois on dit « il a mis Piaf à cause de Cotillard ». Moi je dirais exactement le contraire: ‘il a mis cotillard à cause de Piaf »…Cotillard est connue partout pour avoir joué Piaf, et Piaf est la chanteuse de la chanson qui réveille les gens de leurs rêve…Vous voyez ou je veux en venir…
    Je pense sincérement que c’est Mall qui tente de réveiller Cobb

  68. Mumu dit :

    Je viens de revoir le film et ce qui m’a le plus interpellé c’est la scène du début qui se rejoue à la fin.
    En lisant plusieurs de vos commentaires, il m’est apparue plus clairement qu’en fait il s’agit d’un homme qui sombre dans le remord d’avoir provoquer la mort de sa femme et de vivre éloignés de ses enfants( c’est donc la réalité).
    Depuis deux ans il se réfugie dans le rêve artificiel pour retrouver ceux qui lui manque ,mais sa santé se dégrade , il en meurt.(On le voit très affaibli et affamé dans le palais)
    Il arrive dans les limbes, mais dans un dernier sursaut, animé par le désir de revoir ses enfants, il va se projeter son sauvetage, le palais, la rencontre avec Seito.
    C’est le début du film.(c’est donc un rêve dès le départ)

    Il construit alors une histoire qui l’amènera en ce lieu même (à la fin du film )en se donnant la raison d’y être : chercher cet homme qui va l’aider à retourner chez lui .
    Nous basculons sur l’extraction de Seito et sur l’inception de Fisher pendant lesquelles nous découvrons sa vie, mais aussi tous les méandres de sa conscience:
    -Seito représente l’homme puissant qui va lui permettre de rentrer chez lui.( Cobb est impuissant face à sa situation)
    -Ariane est une femme forte qui va l’aider à faire face à la réalité et à faire son deuil( ce qu’il n’a pas réussi jusque ici).Elle est son guide, voire sa conscience.

    Aux limbes, après avoir vaincu ses démons intérieurs, il sauve Seito(il n’y a aucune explication concrète sinon sa mort dans le véhicule),se réveille dans l’avion et revoit enfin ses enfants.
    Comme si enfin, il osait les regarder en face car il n’était plus rongé par le remord. Mais hélas ce n’est toujours qu’un rêve…En réalité il est perdu dans les limbes.
    J’ai voulu faire court, mais ce n’est peut-être pas très clair, je m’en excuse.
    Je serai ravi d’avoir votre avis, alors n’hésitez pas !

  69. Toumi dit :

    Superbe site web/encyclopédie autour d’Inception!
    J’ai particulièrement flashé sur cette théorie! Bravo et Merci!

  70. Veedz dit :

    J’ai bien consulté le site dans tous les sens (très riche au passage) mais je n’ai vu nulle part ce point abordé… Pt’etre encore de quoi s’arracher un peu les cheveux :)
    Mal & Dom font le choix pour sortir de leur reve de se suicider… En se faisant rouler dessus (enfin on imagine) par un train !
    Pensez vous qu’il y ait un rapport avec le train qui vient littérallement les percuter à la sortie de l’aéroport et présenté comme une projection/défense de Fisher ?
    Bizarre que personne n’est relevé ce point… D’ailleurs le train n’est pas très ressemblant, c’est le meme, EXACTEMENT le meme…
    Monsieur Nolan ferait dans le hasard ? Le recyclage ? Perso, je ne pense pas…
    Troublant non ?
    D’ailleurs voici les propos (détaillés) que Dom & Mal échangent lorsqu’ils sont la tete sur les rails le train en approche :
    DOM : Tu attends un train… Un train qui doit te conduire au loin… Tu sais ou tu espères que ce train te conduira… Mais tu n’en as aucunes certitudes… Tu t’en moques… Allez, dis moi pourquoi ?
    MAL : Parceque vous serez ensemble!
    Parceque VOUS serez ensemble (oui VOUS) ! Pas, NOUS serons ensemble ! VOUS!!!
    Des avis là dessus les experts ? :)

    • Greg dit :

      Je ne sais pas sil y a un problème de traduction ou quoi en vf, mais j’ai lu pas mal de commentaires qui laissent entendre que le train dans le niveau du van serait une projection de Fisher. En tout cas en vo il est clair ue ce train est une projection de cobb !
      C’est d’ailleurs a ce moment la que Ariane semble prendre conscience du problème que représente cobb et son passé…

      • Veedz dit :

        Bah concernant la traduction VF c’est possible qu’il y ait meme plusieurs versions, je m’explique…
        Au premier niveau lorsqu’ils doivent ressortir du hangar avec le van, Arthur tire sur des projections à l’extérieur puis vient Eames avec un méga gun lance boulettes :) qui dit :
        Dans une version :Il ne faut pas avoir peur d’avoir de grands reves mon cher !
        Dans une autre version : Faut pas avoir peur de rever un peu plus grand chéri !
        Ou encore à la fin du film lorsque Cobb arrive aux states, échange avec le douanier (après avoir tamponné le passeport)…
        Dans une version : Bienvenue au pays Mr Cobb
        Et dans une autre version : Bon retour au pays Mr Cobb

        What Else ?! :)

      • admin dit :

        oui, le train est bien une projection de cobb pour moi
        c’est le train avec lequel il se sont suicidés avec mall dans le passé
        je crois que je l’ai bien dit dans l’explication de l’histoire, mais je vais aller vérifier que j’ai bien mis cobb et pas fischer

    • P. Lester dit :

      Concernant le train qui apparait au niveau des limbes et celui au niveau du rêve de l’enlèvement de Fisher, il m’a semblé évident tout de suite, sitot que le voit les scènes de suicide sur les rails, que c’était le même…Des « souvenirs » de rêves de Cobb interviennent à d’autres niveaux de rêves, et dans les rêves d’autres…Cobb apporte un peu à chaque fois avec lui son petit bagage de rêve. Bref, pour le coup cela ne m’a pas surpris que Nolan n’insiste pas la dessus, c’était en un sens logique -c’est le seul train du film.
      Concernant la VF en revanche, il faut faire attention, elle est un vrai choix pour rendre un mieux un scénario pensé en anglais et en aucun cas ne peut faire l’objet d’interprétations car elle est déjà une interprétation; pour le suicide des rails, la séquence en anglais dit clairement « because we’ll still be together »; si en français un « vous » a été choisi c’est éventuellement en rapport avec le « tu » de l’énoncé…Mais dans de nombreux films le rythme de doublage amène à des véritables massacres de traduction…L’idéal, quand on n’a pas accès à la VO, c’est de le prendre avec recul je pense.

    • vrez dit :

      donc le train est une projection de cobb, créee par Mall pour l’empecher de réussir sa mission… le souci est que ce train qu’ils utilisent pour se suicider et sortir de leur reve m’interpellent vu qu’on les voit vieux mains dans la main avant de prendre la décision de revenir a la vie réelle,… reprendraient ils a chaque fois leur reve a zéro? pkoi se suicident ils sous un train, un peu violent et puis pkoi jeune , et quand sont ils revenu pour etre vieux?
      on peut imaginer aussi que le suicide avec le train est un emboitement pour convaincre mall et donc quand ils sont vieux, mall prend les choses en mains, assez compliqué.. mais dommage que les images furtives ne soient pas suffisemment exploitées…

  71. Geeg dit :

    Cette théorie est a peu de choses près la conclusion a laquelle je suis arrivé. Je pousserais le vice plus loin en disant que Ariane serrait mall. Une décharge ne suffirait pas a ramener cobb, il est coincé dans un niveau de rêve profond et disque de devenir un légume. En dehors de tous les indices dans le film, ce qui me fait dire que cette thorie est la plus plausible est un interview de Christopher nolan dans lequel celui-ci dit qu’il voulait que les spectateurs regArdent son film comme une histoire d’amour et non comme un puzzle. Pour moi ça veut quand même dire ce que ça veut dire. Je n’aurais pas appelle cette théorie « Roméo et Juliette » mais
    Elle me semble lA meilleure.

  72. spoutnik dit :

    waoooo ! que de théories et arguments convaincants …

  73. stephanie dit :

    la théorie de Mal pratiquant une inception est vraiment intéressante. Toutefois, et ceci ne relève pas du rationnel pure, pourquoi s’être rendue si menaçante et morbide si elle voulait « l’aider » à voir la réalité en face. Je comprends bien que le réalisateur ne cherche pas à nous faciliter la tache mais quand même. D’autant plus qu’à la fin, dans les limbes, elle lui demande de rester avec elle dans les limbes ! donc comment cela lui aurait-il permis de redescendre les différents niveaux ? il n’aurait pas pu puisqu’il aurait été bloqué dans les limbes avec elle.

    Une chose que je trouvais assez perturbante, était également le fait que saito apparaisse dans la première scène avec Mal. Mal permet d’ailleurs à Saito de déjouer le cambriolage orchestré par Cobb, ce qui veut dire que Saito savait à l’avance que les rêves de Cobb étaient polués par une Mal menaçante et nuisible.. et pourtant Saito ne lui en parle jamais et la question n’est jamais posée. Soit il s’agit d’un petit détail, un oubli sans importance, soit cela corroborait l’idée que Saito est complice de Mal. Toutefois si Fisher avait bel et bien été complice de l’inception pratiquée sur Cobb, je pense que le réalisateur nous l’aurait fait savoir par un tout petit détail, un regard de conivence. Or Fisher apparait bien trop détaché que pour être complice. Je comprends donc qu’on extrapole mais il faut toutefois garder comme base, les éléments fournis par le film.

    Il est vrai toutefois que mal et cobb devaient se trouver dans un niveau de reve plus profond que le second niveau, pour ne pas avoir pris une ride, ni une année en se réveillant. Ce qui a pour conséquence, que Mal ne s’est pas suicidé mais est bien descendue d’un niveau. Dans ce cas, est ce un oubli ou une incohérence non résolue par le réalisateur ?

    Il n y a sans doute pas de bonnes interprétation. Et si rien ne colle parfaitement (à part l’idée simple proposée par le réalisateur. (il revient à la réalité à la fin)) c’est qu’aucune des interprétations compliquées qu’on en tire n’est la bonne.

    Une dernière question que je me posais. je comprends le principe du totem de Marion (la toupie qui tourne et qui est sensé dans la réalité s’arrêter si l’on se trouve vraiment dans la réalité), mais pour les autres ?? il ne s’agit que d’une petite statuette. comment peuvent-ils savoir en la sortant qu’ils sont dans un rêve ?? dans la réalité aussi ils peuvent la saisir.

    bref mes questions peuvent paraitre idiotes mais c’est vrai que j’ai tendance à tout mélanger ! il faudrait également que je le revoie! merci pour vos interprétations !

    • admin dit :

      le cas des totems est en effet délicat… la toupie : on comprend. la pièce d’échec, comme tu dis, je ne vois pas ses propriétés, et on ne nous en parle pas… l’alliance, comme évoquée par certains : je n’y crois pas !
      je t’invite à consulter les articles sur les totems, la toupie et l’alliance pour plus de détails.

      • No_smile_men dit :

        le dés tout comme la piece d’echec est pipé (tu vois ariane la forer pour la desiquilibrer quand elle tombe)

        De ce fait, dans la realité, le dés tout comme la piece tombe selon leur pipage (je sais pas si c’est francais ca :D :D :D )

        bref tu m’a compris. dans le rêve, la pièce et le des tomberai aléatoirement sans trucage comme la toupie tourne indéfiniment comme si l’apesanteur n’avais aucune force sur elle.

        Seul dans la réalité les lois sont bien respectée. Ce qui prouve que c’est bien la réalité et non un rêve de niveau inférieur tout le long du film.

  74. gwenn dit :

    a priori je pense que c’est pas possible, car quand ils plongent en groupe dans un reve, ils y plongent tous en même temps, donc Mal ne pourait pas revenir dans un reve qu’elle aurait quitté (celui hypothetique de Cobb) ensuite pourquoi elle apparaitrait dans tous les niveaux de reves sauf dans celui qui serait la réalité de cobb, si elle veut lui montrer que c’est qu’un reve elle n’a qu’a apparaitre dans ce niveau de reve où elle est sensée être morte, et là il verait bien qu’elle n’est pas morte = c’est pas la réalité
    explication possible: on peut pas reapparaitre dans un niveau de reve où on est mort, ma réponse: alors comment elle pourrait aller ds des niveaux de reves plus profond??…

  75. Olivier dit :

    Je pense que la théorie de l’Inception par Miles et Mal ne sont pas mutuelement exclusives.
    Je pense que Miles et Mal sont complices et travaillent à un niveau différent du rêve pour ramener Dom vers la réalité.
    Ainsi le fondu au noir de la fin représente le Final Kick du réveil vers la réalité où Mal l’attend.
    Element pour: la musique de PIAF cachée dans la musique finale

  76. Zoic dit :

    Bonjour à tous,

    À la troisième vision d’Inception (oui, je suis un grand malade avec la carte UGC), j’ai enfin chopé un détail capital !

    En fait, on se fiche que la toupie tombe ou pas à la fin puisque, dans la première séquence où DiCaprio retrouve Saïto dans le limbes, Saïto fait tourner la toupie. Donc, elle n’est plus un totem fiable, donc on ne peut plus rien conclure sur le plan de fin !
    Merci Monsieur Nolan de nous perdre dès la première séquence !

    Il ne faut pas oublier une chose : le film que Nolan préfère est Blade Runner. Et je renverrai donc aux réflexions autour de « Deckard est-il un répliquant ? » dont la réponse est évidente si on a pu choper les deux plans qui en sont les preuves ! Nolan a dû faire pareil…

    Et je penche pour le fait que ce soit un rêve à la fin pour un seul détail : comment se fait-il que les gamins aient la même tenue dans tous le film s’ils ne sont pas la création de quelqu’un ?

    Bonne soirée à tous !

    • admin dit :

      très intéressant ! put… !! il faut absolument que je revoie ce film !! je ne peux pas faire ce blog si je suis le seul à ne pas l’avoir revu !! ;-p
      A vérifier donc, mais je veux bien te croire sur parole.

      pour ce qui est des enfants, je suis d’accord avec toi, mais on ne peut rien en conclure… chacun trouvera son bonheur dans l’interprétation des enfants (cf l’article sur les enfants de Cobb)

  77. dodolafido dit :

    euh qui a compris pourquoi quand cobb et mall se reveille de leur ville imaginaire en se suicidant on les voit jeune dans le rêve et pourquoi un autre moment où cobb pense a cette ville
    :les deux amoureux marche en se tenant la mains et là parcontre il sont vieux alors que quand on les voit se reveiller dans un autre souvenir grace au train il se suicide en etant jeunes
    Moi je vous le dit le realisateur c’est pommé

    • effet de style mon ami, et un rêve est malléable…

      • admin dit :

        j’ai une autre explication sur ce point.
        je suis en train de mettre à jour le site avec beaucoup de nouveaux éléments et explications, mais cela prendra un certain temps… :-)

        En attendant, voici ce que je pense : cobb et mall sont dans les limbes à ce niveau très profond de rêve. ils y vieillissent car ils s’y sont perdus et n’ont plus conscience que c’est un rêve : c’est devenu leur réalité. Ils se projettent donc vieux dedans après 50 ans de temps de rêve à ce niveau.

        Mais lorsqu’ils se suicident, ils ont admis le fait qu’ils étaient dans un rêve, que ce n’étais pas la réalité. Ils se représentent donc à nouveau avec leur aspect « normal », celui qu’ils ont dans la réalité. Ils sont donc « jeunes à nouveau » lorsqu’ils se suicident.

        • P. Lester dit :

          Encore une autre approche: comme ils sont descendus très profondément, jusqu’à atteindre les limbes, il faut, pour regagner la réalité qu’ils se suicident en chaîne, à chaque niveau de rêve inférieur -qu’ils auraient à chacune de leur descentes successives construit un peu plus- et plus on se rapproche de la réalité plus le temps est « normal »; donc lorsqu’on les voit vieux c’est le suicide des limbes -le 1er et lorsqu’ils sont jeunes c’est le dernier, celui après lequel tout est différent poru Cobb et Mall; à noter que cette escalade de suicide successif serait certainement à l’origine, d’une part de l’idée que cobb a d’avoir atteint ENFIN la réalité; et du malaise de Mall, persuadée que ça n’est pas assez.

  78. dodolafido dit :

    Je pense pas que mall soit vivante car si c’était la vrai et non une projection les projections du rêve de cobb devrait la fixer et l’agresser
    Pour les 50 ans il suffit qu’il anesthésis pendant longtemps (bon il serait un peu vieux au reveille non enfait sa tien pas la route)
    OU vous avez réson il ne pouvez etre qu’a un niveau inferieure ou egal 2
    DONC …. le realisateur c’est perdu dans le scenario c’est pourquoi il a fait une fin qui fait chi** tout le monde

  79. Anabel185 dit :

    Heu… Wouah… Que de théroies passionnantes… je m’arrête spécialement sur cette idée qu’on est tout le temps dans un rêve que ferait Cobb tandis que Mall serait vivante et dans la réalité, contrairement à lui parce que c’est ce qui me semble le plus plausible.

    Pour les détails cités jusqu’ici, je dirais ceci:

    _ Pour sortir Cobb des limbes, une décharge ne suffit pas, c’est bien expliqué dans le film et je pense que cela est possible puisque ces explications seraient des restes de connaissances de Cobb sur l’inception.
    _ Dans ce sens, les différents paliers de rêve à franchir pour s’éveiller seraient donc mis en place par Mall souhaitant réveiller Cobb, mettant l’accent sur ce qu’il sait pertiennement afin de réveiller son esprit pour qu’il accepte de sortir du monde du rêve.
    _ Ariane et tous les autres ne seraient que les complices de Mall, des spécialistes qu’elle aurait embauchés comme Cobb pense qu’il le fait ou encore des projections nées de son imagination pour l’aider à convaincre Cobb.
    _ leur différence d’âge lors de leur décharge provoquée par le train avec l’image d’eux âgés est sans doute dûe au fait qu’ils ont tous deux une vision différente de ce rêve : celle de Cobb est qu’ils avaient l’air vieux tandis que celle de Mall est lorsqu’ils sont jeunes, autrement dit, il y a eu un moment où ils ont fait un rêve différent et c’est de là qu’est né le drame menant à leur séparation dans le rêve.
    _ la toupie ne joue effectivement pas son rôle de totem puisqu’elle appartenait à Mall. Mais Cobb rêve que si. Finalement, Mall tente peut-être de lui insuffler un autre totem avec la présence d’Ariane qui ne cesse de lui demander de revenir à la réalité, d’oublier son chagrin et sa culpabilité pour accepter la réalité même si cela signifie que sa femme est perdue pour toujours.
    _ Pourquoi Mall s’en prendrait-elle à tous ceux qui approchent Cobb? Parce que ce sont des projections de Cobb et qu’ils entravent son but OU encore parce que leur disparition provoquerait décharge après décharge jusqu’à son réveil complet…

    Bouah… Je m’y perds un peu quand même, il y a tant d’interprétations possibles !!

  80. Angel dit :

    Pour moi si cette théorie s’avère être correcte il y a un truc qui cloche : tu dis que les personnes regardent celui qui est entrain de rêver… mais pourtant dans le rêve d’Arthur (scène dans l’hotel) lorsque Cobb et Fisher son dans le restaurant, les personnes présentent les regarde… alors qu’il s’agit du rêve de Arthur ! Donc y un truc pas logique.

  81. Geg dit :

    Juste un mot pour souligner un fait qui je pense est important : Un extracteur doit avoir son propre totem pour garder les pieds sur « terre », il est impératif que celui-ci ne soit manipulé que par lui et que la particularité de cet objet ne soit connu que par lui. Comme le totem de Dom n’est pas le sien, mais celui de sa femme (totem qu’il utilisera pour réaliser sa première inception) et qu’il révèlera à Ariane (architecte du rêve) sa particularité, on peut donc en conclure que ce totem a perdu toute sa véracité. Même si la toupie fini par s’arrêter de tourner au final, cela ne prouvera rien, les dés sont pipés.

  82. Didjé dit :

    Je suis d’accord avec toi : cette théorie est un peu tirée par les cheveux. Maintenant j’ai d’autres questions qui sont restées je pense en suspens alors qu’elles meritent l’attention de tous je pense :

    - Dans le monde des limbes, Cobb et Mall sont censé avoir vécu 50ans et lors d’un plan vers la fin du film, on a bien l’image d’un homme et d’une femme tous les deux âgés dans le monde créé par Cobb et Mall : on peut donc supposer que ce sont bien nos deux héros ayant vieilli. Cependant lorsqu’ils se suicident avec le train ils sont tous les deux jeunes et pleins de santé !!!! Comment cela a-t-il été possible ?! Jamais pendant le film on a été mis au courant d’une quelconque possibilité de rajeunissement au sein d’un même niveau de rêve. Ceci est pour moi d’une incohérence folle !!

    - Et pourquoi était-ce si nécessaire pour Cobb de convaincre sa femme que le monde dans lequel elle était était un rêve pour la faire quitter les limbes ?! Une petite poussette du haut d’une de leurs tours immense aurait suffit !!

    • admin dit :

      pour les limbes, où on les voit vieux par rapport à quand ils se suicident, on peut penser que c’est un niveau au-dessus de là où ils se suicident.
      en effet, le temps y passe plus vite, puisque c’est (au moins) un niveau supérieur de rêve. On sait que le temps passe très vite dans les limbes (cf Saito vieux vs Cobb jeune à la fin)

    • Mick dit :

      Les voir jeunes ou vieux n’est pas incohérent. C’est un rêve, donc l’apparence est malléable (cf Eames). Peut-être que Dom s’était vu vieillir, mais pas Mall. Et surtout, quand on voit leur « suicide » sur le rail, c’est via la narration de Dom. Il peut donc cacher/modifier des choses (tout comme il ne dévoile qu’à la fin du film qu’il avait fait une inception sur Mall, peut-être ne dévoile t’il qu’à la fin qu’ils avaient vieilli ensemble).
      Autre possibilité : on les voit vieux quand Dom accepte de « laisser partir » sa femme à la fin du film, se rendant compte qu’ils ont eu une vie ensemble mais qu’elle ne reviendra pas.
      Dernière façon de voir les choses : voir deux personnes agées se suicider sur un rail était peut-être trash.

      Bref : effets de narration surtout.

  83. lolo dit :

    Bonjour à tous,

    Chouette boulot sur ce site (et les explications), et bonne analyse dans les commentaires (j’aime bien la dernière). Même si comme vous, je me torture l’esprit depuis plusieurs jours à comprendre les différentes théories, nous oublions les bases. Et deux choses sont quand même importantes :

    - Tout n’est qu’un rêve, et Mal à raison ? Cette théorie est plaisante mais impossible. Le temps passe certes vite dans les rêves, et de plus en plus en fonction du niveau, mais si Cobb n’est pas dans la réalité mais dans un niveau 1, cela implique qu’il dort depuis plusieurs jours / semaines. C’est impossible (rappelons qu’une minute en vrai représente 5 minutes dans un niveau 1).
    Or toute l’histoire dure plusieurs jours, et je ne crois pas à « un sédatif puissant » qui le fasse dormir 1 an. Cobb a comme nous des besoins naturels (manger, boire, …) et ce sédatif n’existe pas : Regardez la difficulté qu’il a à trouver un sédatif capable de faire dormir 10 heures).

    - Autre point : Pourquoi Mal se compliquerait la vie à prendre l’apparence de Saito et monter toute cette opération (assez tirée par les cheveux) alors qu’il lui suffirait (si ELLE est revenue à la réalité) de :
    1 – Faire une inception sur Cobb toute simple en lui mettant en avant son totem (qui est sans doute la bague rappelons le… la toupie est celui de Mal et ne peut pas marcher pour Cobb) : Elle le rejoint dans son rêve et lui montre qu’il rêve, comme il lui a fait auparavant).
    2 – Encore plus simple, de le faire tuer. Si elle refuse de le tuer par amour, elle peut simplement le faire exécuter. Elle demande à son père, ami, Saito, ou encore un inconnu de lui mettre une balle. Et HOP, il revient à la réalité (ne peut pas aller dans les limbes car il est en niveau 1 et a le même sédatif que Mal).
    Quand même plus simple que de faire une fausse opération de 3 niveaux de rêve supplémentaires avec 12 personnes où il faut changer le monde :-)

    Qu’en pensez-vous ?

    • jon dit :

      ce n’est pas possible que mal prenne l’apparence de saito car dans la deuxieme scenes les 2 persos sont present en meme temps

      • Simulacre25 dit :

        Si car Mal peut être la projection d’elle qu’à Cobb et Saito la vraie Mal. Donc même si la théorie de Lolo est (partiellement ?) fausse, ce n’est pas cet argument qui la contredira.

  84. Bromeddeck dit :

    Interprétation intéressante, capillotractée certes, mais en plusieurs points plausible. :s
    Mais entres autres je ne m’imagine pas Mal en « faussaire » et qui devient Saïto.

  85. Charlie dit :

    Bonsoir à tous et merci de partager vos impressions sur ce film géant !
    Voici mon interprétation du film, adaptée de la « théorie de Roméo & Juliette ».
    Accrochez-vous, c’est parti :)

    - Mal & Cobb sont fous amoureux. Ensemble, ils voyagent dans leurs rêves, puis dans les rêves de leurs rêves. Chaque nouveau rêve imbriqué leur permet d’atteindre un niveau supplémentaire de perception, où le temps s’écoule plus lentement.
    Ensemble, ils décident finalement de prendre un sédatif extrêmement puissant qui les plongera dans un sommeil très long, au cours duquel ils pourront descendre à un niveau de rêve très profond et profiter d’une éternité de vie commune.
    - Les amoureux profitent de leur vie de dieux: ils s’amusent à construire une ville gigantesque, puis reproduisent un à un les bâtiments de leurs souvenirs: maison d’enfance, premier appartement, …
    - Finalement, ils se rendent compte d’une chose terrible: ils n’ont plus assez de souvenirs pour continuer. Leurs enfants restent figés dans la dernière image qu’ils ont d’eux.
    - Le seul moyen de quitter un niveau de rêve est d’y mourir, ou bien d’utiliser une « décharge » prévue à l’avance dans le niveau précédent. Or, Mal & Cobb sont partis à l’aventure: ils n’avaient pas prévu d’aller si loin, aucune décharge ne pourra les sauver. Dès lors, la seule chose à faire est de remonter les niveaux un par un, en se tuant à chaque fois.
    - Mal est désemparée et refuse de quitter ce monde idéal, mais Cobb parvient à la convaincre en pratiquant sur elle une « inception » : une petite idée qui change tout, car implantée au plus profond du subconscient.
    Il met la main sur la toupie de Mal, le seul objet qui lui permet de savoir si elle rêve ou pas. En la faisant tourner indéfiniment, Cobb montre à Mal de manière irréfutable qu’elle est en train de rêver. Mal accepte alors l’issue fatale et les deux amoureux se suicident en se couchant sur les rails d’un train.
    - Ainsi de suite, ils remontent jusqu’au niveau -1. Une fois arrivé là, c’est Cobb qui commence à douter sérieusement : il est finalement persuadé d’être dans la réalité. Mal, elle, a conscience qu’il leur reste encore un niveau de rêve à remonter. Elle fait tout pour persuader Cobb de mourir avec elle. Le soir de leur anniversaire de mariage, elle organise une mise en scène où Cobb se retrouve littéralement dos au mur. Elle lui demande de réaliser un « acte de foi » : il doit sauter d’une fenêtre avec elle, ou sa vie deviendra un enfer et il ne pourra jamais revoir leurs enfants. Cobb refuse malgré tout et Mal se jette dans le vide.
    - Mal est alors réveillée. Mais elle ne peut réveiller Cobb directement: il est encore sous sédatif et un réveil brutal le plongerait dans un état de légume. Elle décide de le retrouver en rêve, pour le convaincre à nouveau de la rejoindre.
    - Elle découvre alors un Cobb traumatisé et perdu, qui rêve un cauchemar. Il se sent coupable d’avoir donné l’idée à sa femme de se tuer. Pour lui, tout tourne mal (sans jeu de mots ;) : il est traqué par la police et par une multinationale obscure qui convoite ses talents. Le plus dur pour Mal est de voir à quel point les regrets de Cobb déforment ses souvenirs d’elle : celui-ci ne la revoit plus que comme une caricature de femme fatale.
    - Mal ne peut pas aborder Cobb directement : il serait persuadé de voir un fantôme. Et elle l’aime tellement qu’elle ne peut se résoudre à le tuer, même en rêve. Elle est condamnée à le voir errer dans son monde de rêve, sans jamais entrer en contact avec lui.
    - Mal décide de soulager Cobb avec une inception, tout comme il l’avait fait pour elle lorsqu’elle était perdue. Elle va lui implanter l’idée « je ne regrette rien », pour qu’il arrête de se morfondre et qu’il aille de l’avant, malgré son absence.
    - Pour ce faire, Mal possède un talent rare : dans le rêve d’un autre, elle peut prendre l’apparence d’une autre personne. Elle rencontre Cobb sous l’apparence d’un homme puissant nommé Saito.
    - Saito se laisse d’abord piéger par Cobb à bord d’un train (pas un hasard). Il s’agit pour Mal de vérifier que Cobb est apte à descendre de nouveau dans les rêves.
    - Saito prend ensuite Cobb à son propre piège en réalisant un « Monsieur Charles » : il lui propose une mission concernant un certain Fischer, alors que la victime de l’opération est Cobb lui-même.
    - Saito réalise un « acte de foi »: si la mission réussit, Cobb pourra retrouver sa famille. S’il refuse la mission, il deviendra un « vieil homme, hanté par les regrets ».
    - Cobb accepte. Bien qu’il ne soit que le commanditaire de la mission, Saito insiste pour faire partie de l’équipe. Il s’agit bien sûr pour Mal d’accompagner son amoureux tandis qu’il descend dans les rêves.
    - Cobb monte son équipe. Il rencontre la jeune Ariane, qui est en fait une projection de Mal telle qu’elle était quand Cobb l’avait rencontré: élève brillante, ils s’étaient connus à Paris en suivant les cours du père de Cobb. En accompagnant Ariane sur le pont de Bir-Hakeim, Cobb se remémore un bon souvenir avec Mal : sa déclaration en mariage (« on vieillira ensemble »).
    - La mission se déroule comme convenu. L’inception réussit sur Fischer.
    - Saito, blessé dès le début de la mission, meurt au troisième niveau : il part dans les limbes.
    - Cobb souhaite d’abord arrêter là, mais Ariane le pousse à continuer.
    - Cobb et Ariane arrivent dans le niveau suivant. Cobb pardonne à sa projection de Mal d’être partie, et se pardonne enfin à lui-même.
    - Cobb rejoint Saito dans les limbes. A ce niveau du subconscient, des années se sont déjà écoulées et Saito a bien vieilli. Saito pose devant lui la toupie de Mal et un revolver. Cobb implore Saito de quitter les limbes, pour qu’ils soient « à nouveau jeunes ensemble ».
    - Cobb et Saito quittent les limbes. Ariane savait qu’ils y arriveraient.
    - Tout a changé pour Cobb: il est maintenant libre de retourner chez lui. Il retrouve ses enfants et parvient même à se remémorer leurs visages. Peu importe que la toupie tourne ou tombe : Cobb est en paix avec lui-même.

    • Perleurferd dit :

      Bonjour,

      en tout cas merci M. Nolan de nous offrir ces moments de tortures. Je me souviens d’un certain Mulholand Drive qui avait eu un effet un peu comparable sur le public.

      Pour ma part je n’ai pas le temps à l’instant de détaillé mes théories. mais j’en ai deux, une qui tient en une ligne et l’autre qui adhère en grande partie à ce qu’exprime Charlie.
      dans ce que dit Charlie il y a effectivement cette phrase qui me semble important : faire un acte de foi. C’est ce qui me fait penser que Saito et Mall sont complice dans l’inception de Cobb. D’autant qu’on les voit tous les deux ensemble dès la seconde scène du film lorsque Cobb commence a être piégé. L’autre concept du film et du rêve et qui n’a pas encore été trop abordé est le paradoxe. Arthur et Cobb décrivent plusieurs fois ce thème au sein d’ un même rêve. Mais ce qui me semble important ici c’est que dans le cadre de notre théorie, Cobbn’est pas piégé dans un rêve mùais dans un enemble de rêve qui ont été architecturés de manière peut être anarchique par deux rêveurs (sa femme et lui même) et qui ont des liens types escalier qui boucle entre eux. Mais là il faudra que j’explique un peu plus tard le sujet du rêve premier qui architecture un groupe de rêve.

      Mais pour ce qui est de mapremière théorie, elle part d’un constat simple, c’est que dans un rêve, le rêve reste toujours décideur de la suite de son rêve mais que les élémets du subconscient sont des idées sous-jacentes qui viennent toujours malgré tout « polluer » le fil conducteur, comme la culpabilité, le remord, etc. Dès lors le rêve de Cobb n’est tout simplement qu’un rêve et rien de plus, où tout ce qui nous est pésenté n’est issu que des phantasmes de Cobb qui dans une réalité que nous ne connaissons pas nourri une culpabilité inérante à la mort de sa femme. Et la fin du film n’est que la cloture d’un rêve qui débouchera sur une réalité qui n’appartient qu’au rêveur.

    • dOmdUb dit :

      Merci à toi Charlie pour cette théorie !!!
      Je ne sais pas si qlq’un en a déjà parler mais c’est tout de même très étonnant que la même phrase « faire acte de fois » (et mm peut-être une autre genre « se retrouver qd on était jeunes ») revienne dans la bouche de deux personnages : Mall (1 fois lors de son suicide) et Saito (2 fois : dans l’hélicoptère et dans la scène de fin lorsqu’il est vieux) !

      De plus la fin du film (à partir du départ d’Arianne pour les niveaux inférieurs, fin que je trouve très/trop rapide) dans la scène avec Saito vieux, l’attitude de Cobb me semble tout aussi bizarre que l’attitude de ses coéquipiers à son réveil.
      En effet il semble finir les phrases de Saito avec un air très surpris de lui voir même limite appeuré (tout comme à son réveil dans l’avion).
      => en plaçant ça au regard de la théorie de Charlie on peut imaginer que c’est l’inception de Mall via Saito qui fait effet et le surprend lui même… la suite c’est la théorie exposé par Charlie

      Merci à toi « admin » pour ce très bon blog, très pro !

    • rogers dit :

      Bonjour,
      Ta théorie est intéresante et un élément symbolique est également à prendre en compte c’est le choix de la chanson pour revenir à la réalité (une chanson d’edith Piaf qu’a incarné Marion Cotillard) ce qui laisserait à penser que c’est elle qui est à l’inititiative de cette opération.

    • P. Lester dit :

      Il serait intéressant de voir le film en cherchant si dans les scènes de « rêves » Saito et Ariane cohabitent dans le même espace ou si quand l’un est là, l’autre forcément est absent (à la fight club quoi!); si tel était le cas, l’idée que Mall prend tour à tour les apparences de Saito ou d’Ariane pour faire passer son message trouverait un éventuel fondement…
      En tout cas cette approche est intéressante!

  86. Azaneal dit :

    Yop ! Je viens de voir le film est c’est encore tout chaud, mais il y a un truc dont – je crois – personne n’a encore parlé. Peut-être n’est-ce qu’un détail sans importance…

    A plusieurs reprises dans le film, on apprend qu’à force de trop « s’insérer », on en finit par ne plus rêver dans la réalité. Et on apprend par la suite que Cobb est justement sujet à ce phénomène. Il ne rêve plus que par ses « insertions ».

    Peut-être est-ce un effet secondaire de la machine/drogue…. mais peut-être aussi que c’est un nouvel élément qui nous montre que tout n’est qu’un rêve : en effet, on ne rêve pas dans ses propres rêves…

    Bon, ça n’explique rien, mais ça peut (encore…) renforcer l’idée, non seulement que la fin est un rêve, mais que ce rêve dure déjà depuis un sacré moment, et clairement bien avant le début du film.

    Un autre point du film que ne n’arrive pas à m’expliquer, mais je suis pourtant persuadé qu’il a une signification énorme : vers le début du film, Cobb et Arthur s’apprêtent à monter dans un hélicoptère. C’est alors qu’ils se rendent compte que Saito les attend, avec l’Architecte en otage (c’est à ce moment là que Saito confie à Cobb la mission d’Inception). Et donc, Saito propose à Cobb – en lui tendant un flingue – de tuer son propre Architecte. Cobb refuse, et l’Architecte est emmené par des hommes armés.

    Je pense que ce passage est une manoeuvre. Saito est loin d’être une petite ordure qui bute ses ennemis de sang froid. Et pourtant, à première vue, il fait pire : proposer/ordonner à quelqu’un de tuer son ami. Ca ne colle pas avec le personnage.

    Si on fait l’hypothèse que Cobb est déjà en train de rêver à ce moment là – donc depuis le début du film – ça voudrait dire qu’en tirant sur son Architecte, il ne le tuerait pas, mais le réveillerait (ou l’enverrait dans la strate supérieure du rêve)… mais mon analyse s’arrête là, je ne parviens pas à percer à jour ce mystère.

    Quoiqu’il en soit, ce blog est une très bonne idée. Toutes les analyses précédentes sont très intéressantes.

  87. moon-reunion dit :

    Très intéressant toutes ces options et hypothèses…Cela fait 2 jours que l’on se
    pose des questions avec ma femme…Vos réflexions me font évoquer une toute autre
    possibilité…J’y travaille et je vous la propose sous peu !

  88. Bromeddeck dit :

    @ K : Pas mal, j’avais pas vu la comparaison avec « le fil d’Arianne »…
    @ John Smith : Alors qu’ils vivent dans les limbes, ils recréent un monde comportant leur souvenirs. La maison d’enfance de Mal, la maison où ils ont emménagé ensuite, et l’endroit où Mal est tombée enceinte. Je ne pense pas qu’il faille comprendre par là que Mal et Cobb ont eu des enfants dans les limbes, mais que c’est un souvenir importé.
    Enfin après à chacun de voir évidemment, peut-être qu’après 50 ans Cobb déraille un peu, et après avoir eu des enfants imaginaires il les imagine réels et qui attendent leur retour.

    • jon dit :

      il y a aussi le fait qu’ils ont passé 50 ans et que quand il la convainc d’aller se suicider ils sont aussi jeunes qu’au debut si je me rappelle bien non?

  89. K dit :

    Je n’étais pas aller aussi loin dans la réflexion et c’est vrai que ça fait réfléchir, ça semble tenir debout d’autant plus que je suis d’accord, la fin fait vraiment penser à un rêve vu l’ambiance étrange , c’est bizarre … Mais ce qui me fait douter c’est quand Cobb dit à Mall à la fin qu’il a fait au mieux pour la recréer mais qu’elle n’est que l’ombre de sa vrai femme et il insiste dessus, de plus, Arianne veut que Cobb fasse le deuil de sa femme c’est évident et je pense qu’elle est là pour guider Cobb ( elle ne s’appelle pas Arianne pour rien, c’est le fil conducteur, le guide qui doit le mener à la réalité).Voilà pourquoi je doute un peu, je ne sais pas il faudrait que je revoie le film pour mieux l’analyser. Mais je pense que tout le génie de Nolan et de nous donner un film où chacun peu y trouver son interprétation , sa propre réalité.Car après tout qu’est ce que la réalité, ou encore la vérité? je ne pense pas qu’il y en ai d’ universelle, elle est en chacun de nous, le principal et de l’accepter comme tel et je pense que c’est un peu ce que veux nous dire le film.

  90. Lordgou dit :

    Dsl double post :(
    Je finis donc : Si cobb est persuadé d’être dans la réalité, il va tout simplement réver de la voir tomber, par sa volonté. Or, si il la laissait tourner, sans s’emporter par ses certitudes, alors peut être qu’elle tomberait.
    Enfin, j’ai pensé à une théorie bien plus complexe et tirée par les cheveux, mais qui sait, ce serait que l’idée que le totem tombe quand on est dans la réalité serait en fait une inception faite par quelqu’un qui veut piéger Cobb.
    Imaginez que quelqu’un déteste Cobb, plutôt que de le tuer, il va l’enfermer dans le monde du rêve, et pour être sûr que Cobb se croit dans la réalité, il va lui implantée une idée qui lui certifiera qu’il est dans la réalité, le totem.
    Enfin bref ;)

  91. Lordgou dit :

    J’avais aussi envisagé cette théorie, et tu m’as tout résumé en un sujet, merci beaucoup.
    Pour ma part je doute sur toutes sortes de théories ( notamment celle ou ce serait le père de Cobb qui aurait pratiqué une inception dans son esprit pour lui faire oublier Mall et pouvoir aller de l’avant ).
    Si je pouvais répondre à une question en tout cas, ce serait « On voit à plusieurs moments dans le film des scènes ou la toupie s’arrête… ce qui voudrait dire que tout n’est pas un rêve… ».
    Mais en fait, un rêveur peut rêver de ce qu’il veut, et si il a la volonté de voir cette toupie tomber, si il en rêve, elle peut très bien tomber. C’est là tout le danger de confondre rêve et réalité. En effet, si Cobb est tellement persuadé d’être dans la réalité, il v

  92. johnouse dit :

    Moi je ne sais pas mais continue car ton blog est intéressant

  93. John smith dit :

    « Elle entend par là qu’actuellement ce n’est pas le cas car Cobb est enfermé dans son rêve, mais que cel pourrait devenir possible si il redescendait pour la rejoindre dans la vraie réalité, celle où elle se trouve avec leursvrais enfants  »

    Ont ils eu leur enfants dans un rêve? ou dans la réalité?
    J’ai un doute à force de lire toutes les théories^^
    Car si tu dis qu’elle se retrouve avec leurs vraies enfants une fois qu’elle se suicide, ils étaient ou avant les enfant ?(pendant que leurs parents vivaient dans leur rêve)

    Sinon bonne analyse approfondie. Mais je n’y crois pas.

    • admin dit :

      ben pour moi ils ont leur vrais enfants dans la réalité… et pourquoi pas vu qu’ils ont imbriqué plusieurs niveaux de rêve, avec « peu » de temps dans la réalité ils peuvent faire un rêve très long. Donc ils peuvent avoir le temps de s’occuper de leurs enfants dans la réalité.

      Mais après, peut être qu’ils n’ont pas d’enfants dans la réalité, mais comme Cobb croit en avoir dans son niveau de rêve, Mall joue sur ce tableau pour le prendre à l’affectif et essayer de le convaincre de redescendre à la vraie réalité pour la retrouver elle, mais lui fait aussi miroiter de possibles retrouvailles avec leurs vrais enfants… qui sait ?

      Mais bon je suis d’accord là ça commence à devenir trop de « et si… » pour constituer une vraie théorie. :-)

  94. Alex dit :

    J’avais moi mpeme pensé a cette théorie,mais j’avais pas creusé aussi loin,bravo!
    Cams pour te répondre:
    1)Une décharge serait impossible si la réalité de Cobb est un reve de niveau 2.Elle devrait donc le convaincre de se tuer,pour qu’il redescende en niveau 1,et là,une décharge serait possible pour le ramener a la réalité.Ce qui rejoint le fait qu’elle doit lui faire une inception extrèmement profonde,surtout si la réalit » de cobb est en niveau 2 (ou plus,mais bon,n’exagérons pas =P)
    2)a méditer =P mais bien vu!

  95. cams dit :

    apres reflexion je ne suis pas d’accord avec cette théorie pour deux raisons evidentes:
    1) mell aurait juste besoin de lui faire une decharge pour qu’il revienne
    2) il peut pas lui manquer parce que son temps à lui serait beaucoup plus long que son temps à elle

    voila théorie démontée^^

    • Bromeddeck dit :

      Effectivement cette théorie pourrait être intéressante mais je ne pense pas qu’elle soit plausible sous tous ses aspects, de même que celle qui parle d’une inception de Michael Caine sur Di caprio.
      Cams a raison lorsqu’il dit qu’une décharge suffirait à le réveiller, de là pourquoi Mal s’échinerait à lui faire une inception ? D’autant que si effectivement Mal est vivante, elle se trouve dans la réalité ou dans un niveau plus proche de la réalité, et il sera proportionnellement plus simple de ramener Cobb au niveau supérieur en provoquant une sensation de chute.

      Et juste une précision, dans le film il est dit que 5 min de réalité (la réalité de Di Caprio, mettons) = 1 heure de rêve (pour un rêve de niveau 1)
      Le décalage temporel est exponentiel selon la théorie exposée dans le film, alors il est bien possible que Mal (si on part toujours du principe qu’elle est vivante) subisse un décalage inversement exponentiel entre elle et Cobb.
      => De fait lorsque que Cams dit que Cobb ne peut pas encore manquer à Mal, il a certainement tort, Mal est sûrement réveillée depuis assez longtemps pour avoir compris la situation, et s’inquiéter pour Cobb.
      Si on part de ce principe, Di Caprio a passé des années dans son rêve (2 ans depuis le suicide de Mal si je me souviens bien). Ce qui équivaudrait quand même à plusieurs jours si ce n’est plus pour Mal !
      Si elle n’a pas tenté de le réveiller pendant tout ce temps, c’est qu’elle est probablement morte « définitivement », et pas en train de pratiquer une inception douteuse sur son mari en le menaçant en rêve, en le poignardant et en faisant chier quasiment tous ceux qui s’approchent de lui sans lui dire clairement ce qu’elle veut en gardant la tête froide.

      PS : Et enfin le coup de grâce :s
      Mal apparaît dans tous les niveaux de rêve de Di Caprio sauf celui où il se croit dans la réalité. Précisément parce que c’est la réalité ! Du moins je le pense.

      C’était mon avis :)

      • admin dit :

        bonne analyse !
        en effet ma théorie est un peu trop poussée et « capillotractée » (tirée par les cheveux…) :-) !
        mais je pense qu’il y a du bon à prendre dedans… on n’a pas fini en tout cas d’émettre des hypothèses, se poser des questions et essayer de trouver des réponses !
        c’est ça qui est énorme dans ce film !

        par rapport à la gestion du temps entre les différents niveaux de rêves, j’essaierai de résumer ce que l’on sait avec les éléments donnés dans le film. J’ai initié un article dans la catégorie « Indices & Clés » pour cela.
        Je me rappelais de 1 minute de réalité = 3 minutes de rêve niveau 1. Mais je me trompe peut être. En tout cas je note ton « 5 min = 1 heure ». Il faudra que je revoie le film pour noter tout ça…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>